Bernar Venet est né en 1941 à Château-Arnoux Saint-Auban dans les Alpes de Haute Provence. Il vit et travaille à New York et en Hongrie.

Il se fait connaître du grand public en exposant ses sculptures à travers le monde : Paris…
A Versailles, Bernar Venet investit les jardins du Château, espace classique, hautement géométrique et régit par les règles de perspective. Pleinement conscient de la portée symbolique du lieu, il l’aborde avec le souhait de souligner son tracé, de révéler sa cohérence de faire redécouvrir ses espaces quitte parfois à s’inscrire en opposition avec son dessin si précisément délimité en plaçant par exemple un effondrement d’arc entre le bassin d’Apollon et le Grand Canal, sorte d’épave non pas informe mais antiformelle trônant au centre de l’ouvrage d’art par excellence qu’est Versailles (source : chateauversailles.fr)

Présentation de l'Oeuvre :

86.5° Arc x 16 – Place d’Armes

Cette première sculpture n’est pas réservée au Château mais est offerte à la ville qui la perçoit depuis la perspective de l’avenue de Paris. Créée spécifiquement pour le lieu, elle offre une double vision. D’abord cernant la statue équestre de Louis XIV, elle la surplombe nettement, puis passée celle-ci se découvre une nouvelle perspective, la sculpture encadre le château qu’elle domine. Sorte de parenthèse intermédiaire, sas de décompression, elle se situe entre deux échelles : l’échelle humaine amplifiée de la statue de Louis XIV et l’échelle monumentale de l’architecture de Mansart. Entre les deux, les arcs s’élèvent à 22 mètres de hauteur.(source : chateauversailles.fr)

 

Place d'Armes

 

IMG_5505

 IMG_5502

IMG_5506

IMG_5495

IMG_5493

IMG_5500

IMG_5508

IMG_5509

IMG_5513

IMG_5516

IMG_5490

IMG_5519

IMG_5518

 

Bassin du fer à cheval

1

2

3

4

5